Coaching,  Coaching de vie,  Coaching Professionnel,  Développement Personnel,  Outils

Comment appliquer vos bonnes résolutions? 1 astuce et 6 actions à découvrir!

En ce début d’année 2020, l’appel aux bonnes résolutions résonne comme l’année dernière et toutes celles qui l’ont précédée. C’est un moment solennel, car il nous permet de nous poser pour faire le point sur ce que l’on veut vraiment dans notre vie. La formulation de bonnes résolutions peut être aussi anxiogène qu’excitante face à l’ampleur des choses à faire. L’atteindre d’objectifs engendre des modifications de certains aspects de notre vie.

Comme vous, j’en ai formulé des bonnes résolutions que je n’ai pas tenues il y a de ça quelques années. Certaines m’ont amené ailleurs et c’était tant mieux et d’autres que j’aurais vraiment voulu accomplir, mais je n’y suis pas parvenue. Mais ça, c’est du passé, car j’ai une toute autre approche qui fonctionne du tonnerre pour moi et que je réitère chaque année.

C’est une période charnière qui bouscule à tout point de vue. J’adore ce moment maintenant que j’applique ma meilleure astuce. Je fais de ce moment, un tremplin vers une vie meilleure. Je prends confiance en moi quand je réalise tout ce que j’ai fait de plus, de mieux ou de différent au cours des derniers mois. Je me sens pousser des ailes pour croire en moi et accomplir d’autres choses. Cela me donne envie d’avoir de nouveaux buts dans ma vie pour m’élever un peu plus chaque jour.

Il y a-t-il un pilote dans l’avion ?

Et si vous posiez de nouvelles résolutions sans en avoir l’air ? Sans vous mettre la pression ? Pour cela, je vous propose de jouer un tour à votre subconscient. Le pilote de l’avion de votre vie, celui qui dirige même à contre-sens de vos souhaits. Celui qui vous emmène là ou ce n’est pas prévu si vous ne prenez pas un minimum de contrôle.

 
Le mien, je l’ai appelé Robert, je trouve que c’est un bon prénom pour un pilote grincheux. Robert a un sacré caractère, s’il y a trop de contraintes, trop de risques, trop de doutes, il dit NON. S’il ne voit pas clair devant lui, s’il ne voit aucuns plaisirs, ni intérêt de m’emmener vers mon objectif, il ne le fera pas, tout simplement.

Il est comme ça Robert. Il ne se laisse pas faire !

Alors je lui parle avec douceur, je lui présente les choses positivement. Je mets des couleurs, des paillettes sur la feuille de route. Il n’y a que comme ça que je le convaincs.

Dresser un tableau de visualisation

Je lui montre la destination souhaitée en construisant un tableau de visualisation. Je le fais lorsque je suis tranquille, posée. Toujours en m’amusant, grande rêveuse que je suis. Si je prends plaisir à imaginer la vie rêvée, je penserai moins aux contraintes. Une fois le tableau fait, je lâche prise et je fais confiance à Robert qui saura m’amener sur la bonne route. C’est lui qui s’occupe du « comment », moi, je me laisse guider par mes rêves, mes envies.

Je prends ensuite plaisir à les regarder régulièrement pour ne pas perdre de vue mes objectifs. L’astuce est d’afficher la création dans un endroit où vous allez vous trouver tous les jours : votre bureau, dans la salle de bain, à l’intérieur de votre armoire ou tout simplement sur votre ordinateur s’il est numérique.


Action 1 : faire un tableau de visualisation numérique : enregistrer et disposer toutes les photos que vous aurez trouvées dans votre moteur de recherche. Tapez les mots clef de vos objectifs et parcourez en mode image la page web.

Pour une version papier, parcourez tous les magazines achetés pendant l’année et découpez les images que vous aimez, celles qui vous font vibrer et qui sont en lien avec vos souhaits. Collez-les ensuite sur une feuille cartonnée et agrémentez de décors, de mots et de jolies choses. Laissez-vous aller au coloriage, au scrapbooking…


Action 2 : Visualisation votre projet quotidiennement, pendant une méditation ou avant de m’endormir.

 

Un exemple de tableau de visualisation pour tenir ses bonnes résolutions
Exemple de tableau de visualisation

Si vous rencontrez des difficultés à construire votre tableau de visualisation par manque d’inspiration je vous invite à lire mon article préféré « Comment trouver le sens de votre vie en 20 minutes environ » du blog Devenez Meilleur et cela même si vous êtes septique. L’exercice proposé est très puissant et vous aidera à imaginer quelques pistes de réflexions et de style de vie.

Bannir les « il faut » et « je dois »

L’avantage du tableau de visualisation c’est que vous n’allez pas formuler de phrases pour exprimer vos souhaits. Aucunes phrases rébarbatives commençant par des expressions négatives. Lors des séances de coaching que je conduis, je ne laisse passer aucunes d’entre elles car elles sont clairement contre productives. Si vous commencez vos phrases de bonnes résolutions de ces deux façons : « il faut que » et « je dois faire » une chose est sûre; tous vos efforts seront vaints. Le cerveau se braque, la nouvelle bonne résolution ne sera jamais accomplie ou alors partiellement et péniblement. Cela ne doit pas être dur.

Action 3 : détourner le sujet en tournant votre phrase différemment, voici un exemple :
« Il faut que je m’inscrive à la salle de sport. » (Ça ne donne pas envie, n’est-ce pas ?)
Essayez plutôt: « Je m’inscris à la salle de sport, je vais bouger sur de la bonne musique 3 fois par semaine avec des gens sympas et je me sentirai mieux dans mon corps. »

Observer l’action, l’intérêt et l’objectif de cette bonne résolution

Action 4 : commencer votre phrase par l’action au présent et compléter avec au moins un intérêt et au moins un bénéfice.

Action 5 : formuler votre objectif en commençant votre phrase par « je veux »
Quel est l’objectif de s’inscrire dans une salle de sport ? « Je veux avoir des jambes galbées. »

Action 6 : armer vous de patience et persévérez!

La facilité d’application d’une nouvelle habitude dépend de plusieurs facteurs. Votre motivation bien sûr, mais aussi votre environnement. Avez-vous bien mesuré tout l’épanouissement que vous allez en retirer?

Vous avez certainement entendu parler de la moyenne des 21 Jours mise en avant dans les années 50 par un chirurgien plasticien nommé Docteur Maltz ou peut être un test effectué par une université canadienne dans les années 90. Le mythe n’a alors cessé de croître et j’avoue aimer l’idée. Me dire que dans moins d’un mois cette nouvelle résolution fera partie intégrante de ma routine de vie, c’est génial.

Après avoir testé, il est vrai que certaines habitudes peuvent être prises, mais elles ne seront ancrées d’une manière pérenne qu’au bout de 6 à 8 mois. Néanmoins, tout parait plus facile au bout de quelques semaines seulement alors ne lâchez rien !

Je termine cet article en vous encourageant à poser vos intentions sans vous mettre de pressions et en vous faisant plaisir. Les bonnes résolutions sont des opportunités de grandir, d’évoluer et d’améliorer votre vie, alors pourquoi s’en priver ?

Cet article participe à l’événement « Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions » du blog Devenez Meilleur. J’apprécie beaucoup ce blog, retrouvez mon article préféré mentionné dans l’article ici.

Et si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager autour de vous.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

  • Luc

    Ca me fait penser à un reportage que j’avais vu sur un coach sportif d’une équipe nationale. Il motivait ses joueurs en leur disant de visualiser les actions, de les analyser et qu’elles auraient ainsi plus de chances de se produire.
    Il résuma son discours en disant “si ton cerveau le décide, ton corps le fait”. En sachant que les joueurs avaient la condition physique pour faire ce qu’il demandait.
    Pour les résolutions c’est un peu la même chose. Il faut le décider mentalement pour les réaliser.

    Merci pour cet article

    • Corinne Coulange

      Avec plaisir! ce reportage devait être intéressant en effet, le cerveau ne différencie pas l’imagination de ce qui est réel. Il est possible de “leurrer” notre cerveau, gentiment et en conscience surtout. Et les résultats peuvent être impressionnants. Merci pour ce commentaire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir votre carnet d'auto-coaching