Coaching,  Coaching de vie,  Coaching Professionnel,  Conduite de changement,  Développement Personnel,  Equilibre PRO/PERSO,  Multiculturel,  Outils

Clarifier ses projets avec l’Arbre de Vie

Dans les multiples tempêtes de la vie, nous puisons dans nos ressources intérieures afin de garder le cap face aux vents contraires. Après un chamboulement ou en vue d’un changement important, il est important de faire le point, d’apprendre à se connaître.

Restaurer l’estime de soi c’est être en confiance pour avancer. Il est nécessaire de comprendre ce qui nous a aidés à rester fort et reconnaitre les richesses que nous avons à disposition et qui vont nous être utiles pour rebondir.

Dans cet article je partage mon expérience et vous explique en quoi consiste la construction de son Arbre de Vie dans un accompagnement personnalisé.

Arbre de vie pour restaurer l’estime de soi

D’où vient l’Arbre de Vie ?

L’Arbre de Vie est une représentation universelle du cycle de la vie, de la naissance à la mort, puis de la renaissance. Il symbolise le processus de vie avec ses racines ancrées au sol, son tronc qui ne cesse de grandir, de se fortifier en puisant dans la terre. Ses branches qui peuvent repousser si elles se cassent et qui donnent naissance à des feuilles et des fruits.

L’Arbre de Vie est un symbole spirituel et universel car utilisé dans différents pays. Il est présent dans différentes religions et mythologies. Il se retrouve dans les bijoux, dans l’art et dans la thérapie.

L’Arbre de Vie a pris racine au Brésil à l’initiative de Paulo Freire (1921-1997) qui en tant que pédagogue influent a entrepris une « alphabétisation militante » pour les adultes des milieux défavorisés. Ses actions ont été remarquées par le ministre de l’éducation en Centre Afrique qui lui a demandé d’adapter son approche pour lutter contre l’illettrisme. Dans les années 80, deux éducatrices ont utilisé la méthode de l’Arbre de Vie pour accompagner des jeunes victimes du génocide.

La pratique narrative de l’Arbre de Vie a été développée par Ncazelo Ncube-Mlilo de l’ONG REPSSI (Regional Psychosocial Support Initiative) qui a organisé des groupes de paroles auprès d’enfants victimes en Afrique de l’Est et du Sud et David Denborough thérapeute australien qui a participé à la fondation du Dulwich centre avec Michael et Cheryl White.

L’Arbre de Vie aide à restaurer l’estime de soi. La définition de “l’estime” est une “Appréciation favorable que l’on porte sur quelqu’un, bonne opinion qu’on en a ; respect, considération.” La définition de “soi” signifie “être dans l’acceptation courante de la personne, de l’individu qui se désigne lui-même.”

Carl Gustav Jung utilise le mot soi pour distinguer une personne au-delà de ce qu’elle en perçoit (cette perception étant le moi). Ce concept du soi est utilisé en psychologie et en psychanalyse avec des nuances d’acceptions en fonction des courants de pensée. C’est en particulier un des piliers de la psychologie analytique et de la psychologie sociale. En psychanalyse post-freudienne, c’est notamment Heinz Kohut qui en a théorisé et développé le concept.” source: le Parisien sensagent

L’Arbre de Vie est devenu un outil de soutien psychosocial basé sur les Pratiques Narratives.

Mon histoire avec l’Arbre de Vie

La découverte en tant que coachée

L’arbre de vie est un outil d’accompagnement que j’ai moi-même expérimenté après avoir vécu le dernier gros chamboulement de ma vie.

En effet, entre 2013 et 2018 j’ai expérimenté une spirale infernale qui ne m’a pas donné beaucoup répits entre chaque événement.

Vous avez sûrement connu cela vous aussi, quand les soucis arrivent par série, quand vous vous demandez si l’on ne vous aurait pas jeté un mauvais sort. Je tenais bon mais j’étais épuisée moralement et physiquement. J’étais en mode « survie » et je ne me sentais plus en vie. Ces chamboulements ne m’ont pas laissé d’autre choix que de réorganiser ma vie et le dernier en date remettait tout en question : l’activité professionnelle, ma place de maman, mon quotidien et mes perspectives de vie.

Je me suis fait accompagner par des thérapeutes ainsi qu’une coach qui m’a proposé de faire mon arbre de vie. Elle avait fait sa formation de coaching professionnel dans le même établissement que moi, quelques années auparavant et avait eu la chance de bénéficier de l’intervention de Dina Scherrer, Coach praticienne, enseignante des Pratiques Narratives et auteure du livre « Accompagner avec l’arbre de vie » InterEditions, 2018.

Mes premiers pas de coach narratif

L’expérience de dessiner mon arbre de vie avec une coach a été bénéfique. J’ai alors décidé de l’intégrer à mes accompagnements. L’ouvrage de Dina Scherrer a accompagné mes premières séances de coaching que je donnais en session individuelle.

C’est un outil qui complète le processus de coaching. Il peut s’intégrer en début de coaching pour faire connaissance et clarifier l’objectif. Il peut servir de support en milieu de parcours ou il peut être une belle façon de clôturer le processus de coaching. L’Arbre de Vie peut être utilisé de différentes manières et s’adapter au profil de chacun.

L’intérêt de l’Arbre de Vie dans un processus de coaching

L’outil de l’Arbre de Vie permet de faire un bilan du PASSE, de faire le point sur ce qui est essentiel dans le PRESENT et permet de clarifier ce que l’on a envie de voir dans sa vie FUTUR.

L’arbre de vie est un outil de l’approche narrative qui consiste à dessiner son histoire en utilisant différentes parties de l’arbre en métaphore en le garnissant de mots.

J’affectionne cet outil pour de multiples raisons. Outre le fait qu’il s’appuie sur le positif uniquement, c’est un outil qui peut être utilisé de différentes façons et qui peut être pratiqué par tous. Le construire avec l’aide d’un coach produit un effet catalyseur dans les projets et c’est un moment solennel où l’on fait la paix avec le passé.

En effet l’Arbre de Vie « agit » sur notre développement de deux façons :

  1. Par l’écriture: Illustrer l’Arbre de Vie de ses mots est une première phase intéressante. Le coach vous guide en vous posant des questions destinées à faire émerger des souvenirs, des sensations, des mots qui sont en vous. Toutes les idées qui tournent en rond dans votre tête seront posées là, face à vous, avec une mise en forme et de la couleur et vont nourrir votre réflexion du moment.  
  2. Par la narration : Une fois les mots posés dans des parties bien distinctes, l’exercice consiste à raconter son histoire. C’est un grand moment d’émotion qui aide à faire le deuil d’une situation, de trouver des liens entre ses racines et ses projets, de comprendre pourquoi un rêve nous tient tellement à cœur.
Restaurer l’estime de soi avec l’Arbre de Vie

Les avantages de l’Arbre de Vie:

Honorer le « plein » et ne pas regarder le vide

Comme le dit Dina Scherrer dans son ouvrage, c’est une façon d’accueillir votre récit avec “une écoute sans jugements” et “une curiosité bienveillante“. Une écoute qui donne la priorité à votre savoir, vos compétences, vos qualités, vos forces et votre expérience.

Si vous n’avez pas le moral c’est qu’une partie de vous à tendance à vous dévaloriser. Et pourtant, je suis sure que vous en auriez des choses à mettre dans cet arbre. L’objectif est que vous retrouviez confiance en vous et que vous vous sentiez digne de trouver du travail, digne d’être aimé, de vous sentir digne d’obtenir tout ce qui vous tient vraiment à cœur.

Accueillir du côté de la vie

Afin de renaitre et de vivre. Le but est de quitter le mode « survie » qui vous paralyse et rétrécie votre champ des possibles. Quand on est du côté de la vie, on est en mouvement, on fait circuler de l’énergie. Les choses ne sont pas statiques et cela va vous permettre d’éliminer le “vieux” pour laisser de la place au neuf, de « détoxifier » votre vie.

Faire son arbre de vie nous donne le choix et je dirais même une chance de dessiner un nouvel avenir. La métaphore de l’arbre aide à se renforcer et se sentir sur de soi afin de créer une passerelle entre la personne que vous êtes aujourd’hui dans la vie de maintenant et la personne que vous souhaitez être dans la vie rêvée.

Accueillir votre peine sans retraumatiser

C’est un outil qui permet de faire émerger des événements marquants sans faire revivre le traumatisme. Les coups durs ne peuvent pas être ignorés car, ils font partis de votre histoire, ils ont fait de vous la personne que vous êtes aujourd’hui. Les traumatismes seront posés dans l’arbre seulement si vous le souhaitez, si vous en ressentez le besoin, c’est vous qui décidez de ce que vous voulez en faire. S’ils émergent et sont posés dans l’arbre, ils ne seront pas « traités » comme pourrait le faire un psychothérapeute.

L’accompagnement avec un coach est différent d’un accompagnement thérapeutique avec un psychologue ou un psychanalyste. En effet, le coach part de l’ici et maintenant et vous accompagne vers votre objectif, en se focalisant sur la personne que vous êtes aujourd’hui. Le psychologue, lui, ira creuser dans votre histoire, votre passé afin que vous compreniez vos choix, vos réactions d’aujourd’hui et ce qui vous empêche d’accomplir vos projets et d’avancer.

Restaurer l’estime de soi avec l’Arbre de Vie

Les bienfaits de l’arbre de vie 

L’Arbre de Vie est un outil bénéfique qui vous donne confiance et vous aide à vous appuyer sur vos réussites, vos talents et ce qui vous rend authentique.

Vous redonner espoir en l’avenir, dans vos projets professionnels comme personnels. Construire son arbre de vie vous donne confiance et vous met dans l’énergie du changement que vous voulez voir opérer dans votre vie. Mettre la lumière sur vos rêves et ne plus laisser de place aux doutes qui vous assombrissent l’horizon.

Vous rendre fier afin de vous apprécier comme vous êtes et non pas comme le dicte la société, votre éducation, votre entourage. Nous nous laissons écraser par une normalité qui n’existe pas, qui n’est qu’illusion. Il me tient à cœur de mettre en valeur les atouts de chacune des personnes que j’accompagne pour qu’elles se sentent fières d’être ce qu’elles sont et qu’elles s’appuient sur leurs forces pour continuer à avancer.

Vous aider à entrer en résilience en faisant pousser une nouvelle branche à votre arbre. Puiser une force nouvelle après avoir vécu un traumatisme et renaitre différemment. La narration joue un rôle important pour entrer en résilience car le fait de raconter son histoire avec des mots, à voix haute et de raconter l’histoire de ces mots aide à intégrer le processus de changement que vous avez subi et comprendre comment vous l’avez vécu. En séance de coaching ce moment est très fort car je vous fais revisiter votre vie avec de la hauteur. Vous allez observer ces moments marquants avec le recul que vous avez aujourd’hui.

Quand faire son Arbre de Vie ?

L’Arbre de Vie peut être fait à tout moment dans la vie dès que le besoin de se recentrer se fait sentir. Dès que vous perdez pieds face aux difficultés, l’Arbre de Vie va vous aider à vous enraciner dans le sol pour vous sentir plus fort.

Il est très utile si vous voulez du changement dans votre vie:

  • En reconversion professionnelle
  • Après un licenciement  
  • Après un burnout
  • Après un traumatisme
  • En vue d’un changement de poste
  • En vue d’un changement de pays
  • Pendant une période d’immigration ou d’expatriation
  • Au retour d’une période d’expatriation

Vous pouvez le faire seul si vous disposez d’un peu de temps et que vous aimez vous initier à l’auto-coaching. Je précise que l’auto-coaching a ses limites et qu’il est plus efficace de faire son Arbre de Vie lors d’un accompagnement car c’est l’interaction avec le coach et la narration à de votre histoire qui va faire vivre votre arbre et procurer en vous une réelle transformation.

Quoi dessiner dans son Arbre de Vie ?

Comme un voyage dans sa propre vie, le processus de l’Arbre de Vie part de votre passé pour aller vers votre avenir en passant par le présent.

Les racines : Représentent le passé. Si vous vous retournez vers votre passé, quels sont les mots, les sensations auxquelles vous pensez ? Quelle est votre histoire professionnelle? Qu’avez-vous fait pour arriver là où vous êtes aujourd’hui ?

Le sol : Fait référence à votre présent, vos besoins actuels. Quels sont vos essentiels de vie ?   Qu’avez-vous besoin pour nourrir votre sol et nourrir votre arbre ?

Le tronc : Est dans le présent, c’est la colonne vertébrale de votre vie. De quoi le tronc de votre arbre est-il rempli ? Quelles sont vos compétences, vos qualités qui vous distinguent professionnellement ou humainement ? Qu’est-ce qui va faire que votre arbre résistera à une tempête ?

Les branches : C’est votre avenir, vos projets, vos rêves, vos envies. Vers quels horizons aimeriez-vous aller ? Que voulez-vous dans votre vie ?

Les feuilles : C’est votre « club de vie ». Les personnes ressources qui vous soutiennent ou vous inspirent. Cela peut-être une personne dans votre entourage ou un auteur, une peluche, un héros, un animal. Quelles sont les personnes qui ont une influence positive dans votre vie ? Vers qui vous retournez-vous quand vous avez besoin de force ?

Les fruits : Sont les cadeaux de la vie, ceux qui vont nous aider à avancer vers l’avenir. Les fruits sont destinés à tomber et nourrir le sol de votre arbre. Dans les fruits nous retrouvons des événements que nous avons considéré comme négatifs mais qui, avec du recul nous ont fait avancer et nous ont donné une autre chance (Burnout, licenciement, divorce, maladie…). Cela peut-être également une qualité qui vous accompagne en toute circonstance. A propos de quel événement pourriez-vous dire que c’est un cadeau que la vie vous a donné ?

Une fois fait, vous pouvez l’accrocher et le regarder tous les jours pour garder vos projets en tête. Vous pouvez l’utiliser comme support qui peut évoluer au rythme de votre réflexion.

CONCLUSION

L’Arbre de vie est un outil ludique qui vous accompagne dans un moment de votre vie, vous aide à faire un choix, vous aide à garder confiance en vos projets. Il peut être utilisé dès le plus jeune âge car il est simple, valorisant et donne du sens au parcours de vie.

Je l’utilise beaucoup dans mes accompagnements auprès d’adolescents en orientation, auprès de professionnels en reconversion ou en expatriation, et auprès de toutes personnes ayant perdu pieds en période difficile.

Si vous êtes en période de réflexion, si vous êtes dans le flou et que vous souhaitez opérer une transformation dans votre vie, je propose un programme d’accompagnement individualisé à distance. A raison de 2 séances par mois et des exercices sur-mesure je vous accompagne et vous guide vers votre objectif. Contactez-moi

Informations complémentaires:

Site de Dina Scherrer

Phola.org Ncazelo Ncube-Mlilo

ONG REPSSI

Les travaux de Michael WHITE

The Dulwich Centre

Crédit photos: Canva & Image par mohamed Hassan de Pixabay

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

  • Luc

    Très intéressant Corinne cette métaphore avec l’arbre pour relier son passé au présent et envisager l’avenir.

    Le principe me fait un peu penser au Mind Mapping qui reprend le concept d’écrire des idées sous forme de branches et sous branches.

    Finalement on en revient toujours à la visualisation qui permet d’interpréter plus facilement les choses de manière organisée.

    Merci pour cet article.

    • Corinne Coulange

      Bien vu le lien qu’il peut y avoir entre le Mind Mapping et l’utilisation de l’outil l’arbre de vie! En effet cela permet de prendre une photo mentale de la situation au moment présent. Ce qu’il y a la et maintenant et ce qui va nous permettre d’aller vers des objectifs. La visualisation est une clef c’est vrai. Merci Luc d’avoir lu mon article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir votre carnet d'auto-coaching