Coaching,  Coaching de vie,  Coaching Professionnel,  Conduite de changement

Comment bien vivre le changement en période d’incertitude?

« Tout est changement, non pour ne plus être, mais pour devenir ce qui n’est pas encore ». Disait Epictète.

Le changement nous bouscule en nous faisant perdre nos repères. En cette période exceptionnelle de confinement, le sentiment de peur nous accompagne au quotidien. Peur de ne plus être, peur de ne plus avoir ce que nous avions avant. Peur de l’inconnu, l’avenir que nous ne connaissons pas et ne maîtrisons pas. Voici quelques pistes pour éviter de ressasser et de s’épuiser.

Accueillir le changement sans lui résister

Si vous marcher contre le vent, vous allez gaspiller votre énergie inutilement. Même si vous n’êtes pas d’accord, même si vous êtes septique sur le bénéfice de cette expérience, le fait de lutter ne vous avancera à rien.

Certaines situations font que nous n’avons pas d’autres choix que de suivre le mouvement. C’est le cas actuellement face à la pandémie du Covid-19. Vous avez peut-être déjà expérimenté une situation d’un changement subi, imposé comme un licenciement, une restructuration après fusions d’entreprises ou encore, la perte d’un être cher. Dans un précédent article (Télétravail et confinement: 7 pistes pour trouver son rythme), je parlais des étapes du changement à travers lesquelles nous progressons pour aboutir à une solution. Un processus naturel pour trouver sa propre solution afin de palier au manque de quelque chose ou de quelqu’un, à un changement de vie.

Cette période vous invite à essayer de nouvelles choses et les penser différemment. Au mieux, le changement vous sera bénéfique pour des raisons que vous ignorez encore. Au pire, la finalité du changement ne vous conviendra pas mais le chemin parcouru vous aura fait grandir.

Et qui sait où il vous mènera ?

Ce chemin vous fera explorer des richesses en vous, des ressources que vous n’aurez peut-être pas eu l’occasion d’identifier dans d’autres circonstances.

Vous l’avez compris, l’expérience ne peut être que positive. 

 « Hier est de l’histoire, demain est un mystère, aujourd’hui est un cadeau »

E. Roosevelt

Faire face à l’incertitude en se concentrant sur le moment présent.

Je sais que c’est facile à dire mais le présent n’est-il pas l’une des seules valeurs sures du moment ? Le fait de prendre, chaque jour, un moment pour soi, afin d’observer ce qu’il y a de positif à l’instant T, permet de moins s’inquiéter.

Pour y parvenir, je vous suggère de vous inspirer de la méthode de Hal Elrod, les 6 « life S.A.V.E.R.S » décrite par Laura Mabille dans son bestseller « Miracle Morning ».

Rassurez-vous, je ne vais pas vous dire de vous lever à 5H tous les matins et je ne vais pas vous faire ici une fiche de lecture. Vous avez peut-être déjà lu ce livre ou vous en avez entendu beaucoup parler.

Ce que j’ai retenu de son approche est qu’il est puissant de prendre du temps pour soi. D’être au calme et ce, chaque jour sur une période donnée, pour que le cerveau l’intègre comme une nouvelle habitude. Parfait pour se concentrer sur le présent et mettre en place de petites actions au quotidien pour s’amuser, créer et s’ouvrir à d’autres possibilités.

Voilà en quoi cela consiste :

  • S comme « silence ». Le matin est certainement le meilleur moment pour trouver le silence en soi et commencer la journée d’une manière apaisée. Néanmoins, vous pouvez pratiquer à tout moment de la journée, celui qui est approprié à votre vie de famille et à votre rythme. Peut-être ressentez-vous le besoin de faire une pause en milieu de journée pour calmer votre mental et améliorer votre concentration. Vous pouvez vous aider avec la pratique de la méditation, autohypnose, cohérence cardiaque…
  • A comme « affirmations » en vous inspirant de la méthode Coué. Emile Coué de la Chataigneraie était un passionné de chimie qui est devenu pharmacien. Il est l’initiateur et le concepteur de l’effet placebo. Il a réalisé l’impact positif qu’un pharmacien pouvait avoir sur ses clients en proposant à une personne hypocondriaque une solution distillée sucrée en guise de médicament. Ce patient est revenu quelques semaines plus tard en le remerciant pour ce médicament qu’il avait trouvé très efficace. C’est l’effet de l’autosuggestion par les affirmations positives qui consciente plus que la pensée positive. C’est par l’imagination qu’il est possible de communiquer avec notre subconscient. Implanter une idée par les mots, les images et par le corps. 
  • V comme « visualisations » pour parfaire l’effet des affirmations et implanter une idée par les images. Les techniques de visualisations sont très efficaces pour se projeter dans une situation en suggérant à notre mental une autre façon d’appréhender la situation. Par exemple: si vous prévoyez d’animer une visio-conférence avec votre équipe et que vous êtes stressé. Profitez de ce moment de relaxation pour visualiser la scène. Ainsi, vous allez suggérer à votre mental qu’il est possible de vivre cette expérience en toute sérénité. Si vous êtes visuel et créatif, vous pouvez créer un tableau de visualisation dans lequel vous pourrez vous projeter.
  • E comme « exercices physiques » pour ancrer les idées dans votre corps après les avoir implanté par les mots et par les images. 10 minutes d’exercices suffiront. Yoga, renforcement musculaire, étirements, danse. Tout ce qui vous fait du bien et vous donne de l’énergie.
  • R comme « reading » 10 à 20 minutes de lecture inspirante, au calme pour démarrer la journée sereinement. Ce temps peut paraitre court mais, si une page peut être lue en 1 minute, vous pouvez lire de 10 à 20 pages chaque jour. Si vous multipliez ce nombre de pages par le nombre de jours dans un mois, vous aurez lu beaucoup de choses en peu de temps. 
  • S comme « scribing » l’écriture dans le sens de « tracer » sa journée, ses pensées vers son objectif (qui pourra changer au fur et à mesure de votre cheminement). L’écriture permet de clarifier ses idées, d’alléger le mental. Garder ses écrits permet également de conserver une trace de son avancée. Libre à vous de les recueillir dans un journal de bord spécialement dédié à une période particulière de votre vie (la période actuelle de confinement par exemple). Vous allez écrire ce que vous aimeriez faire aujourd’hui et quelle(s) (s) action(s) vous pourriez mettre en place.

Capsule coaching : combien de temps pourriez-vous accorder à chacun de ces « life S.A.V.E.R.S » ?

KAIZEN ou la stratégie des petits pas

Incorporer de nouvelles habitudes n’est pas simple. Changer son quotidien, comme ça du jour au lendemain peut être contraignant et engendrer de la frustration si vous n’arrivez pas à conserver le rythme.

En effet, il peut y avoir un fossé entre nos schémas de pensées et la nouvelle réalité de vie que l’on veut s’approprier. L’idée est de créer des ponts entre ces deux réalités.

La méthode KAIZEN est une méthode Japonaise de productivité qui a fait ses preuves. Elle permet de réaliser de grandes choses par de petites actions. C’est à dire, des actions courtes (même 30 secondes) que vous appliquerez quotidiennement sur une période déterminée (par exemple, 21 ou 40 jours selon le délais que vous vous êtes donné).

Si vous changer tout radicalement dans le but de vous rapprocher au plus vite de l’image que vous vous êtes fait de votre but, vous risquez de vous décourager. Le chemin à parcourir pour atteindre votre objectif peut-être long mais prenez le temps de le faire car, il fait partie de processus. C’est même le meilleur moment du voyage avant d’arriver à destination.

Capsule coaching : Quelle nouvelle habitude aimeriez-vous intégrer à votre quotidien ? Une fois identifiée, mettez la en application dès aujourd’hui en commençant par une durée de 30 secondes. Vous augmenterez naturellement chaque jour sans difficultés.

CONCLUSION

Pour bien vivre le changement en période d’incertitude amusez-vous comme un enfant. La crise sanitaire que nous traversons actuellement est la seule responsable de votre situation. Sans culpabilité, permettez-vous d’essayer une nouvelle façon de travailler, de penser, de vivre tout simplement. Il n’y a pas d’échecs, il n’y a que des leçons à apprendre. Si vous n’essayez pas, vous ne saurez jamais ce qui est possible. Comme un enfant: testez, loupez, tombez, pleurez, persévérez en essayant autrement.

Restez connecter au présent pour ne pas laisser le doute s’installer et gardez confiance. Dans le calme, de nouvelles idées vont émerger. Explorez les et laissez s’exprimer votre vulnérabilité car, elle vous permet d’identifier ce qui est important pour vous.

Sachez que tous ce que vous vous êtes efforcé de construire n’est pas un bien perdu mais acquis. Tout ce que vous avez réussi à faire, à construire, vous allez pouvoir le refaire, avec même plus d’aisance.

Je termine avec cette citation inspirante de Marc Aurèle Philosophe Stoïcien :

“Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre.”

Marc-Aurèle

Prenez soin de vous

Biblio:

The Miracle Morning – Tout se joue avant 8 heures. Le guide pratique.

Le Kaizen comment transformer sa vie à petit pas

Ma bible de la méthode Coué Luc Tessier D’Orfeuil

Crédit Photo: @Canva

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir votre carnet d'auto-coaching